Pour Nono…

Comment ça,  vous ne savez pas qui est Nono ?

Quand j’étais jeune (hier quoi !) on entendait cette chansonnette : cliquez pour écouter (vous êtes contents que je vous ai mis cet air en tête… j’en suis sure !)

Bon… Mon Nono à moi n’étant pas l’ami d’Ulysse c’était donc à moi de m’en occuper. Il avait besoin d’une housse pour être à l’abri de la poussière et de tout ce qui peut le salir puisque sa « chambre » à lui est ma cuisine.

Je sais que ce n’est pas de la grande couture mais on fait ce qu’on peut 😉

Quelques rectangles de tissu enduit, un élastique à la base… Et voilà mon Nono prêt à résister à toutes les attaques « cuisinesques ».

La housse est peut-être un peu grande… Tant pis !

Je pense faire bientôt un pochon ou une trousse pour ranger ses ustensiles… Mais il faut encore que j’étudie le sujet !

Housse Nono (3)
Housse Nono
Housse Nono (2)
Housse Nono
Housse Nono (1)
Housse Nono

 

Publicités

Housse machine à coudre (1)


Aurélie, ma Grande Sauterelle, s’est acheté une machine à coudre d’occasion il y a quelques mois sans valise ni housse pour la protéger. Et comme ma machine à moi s’est mis à faire des siennes… Aurélie m’a prêté sa machine pour que je puisse continuer mon tapis à histoires.

Du coup… je me suis dit que si j’étais arrivée à faire un tapis à histoires, je pouvais bien faire une housse pour la machine de ma fille.
J’ai fait des calculs savants, des mini croquis, des croquis à taille réelle et puis je me suis lancée.
J’ai pris du tissu noir pour l’extérieur et du tissu à carreaux rouge et blanc pour l’intérieur (pas pensé à le prendre en photo). J’ai pris dans mes restes du tissu rouge à pois blancs et autres tissus assortis pour faire les appliqués. Et du ruban « mètre ruban » pour une des bordures de poches. Deux boutons en fimo…
Quelques heures / jours / semaines plus tard, voici la housse terminée.
Aurélie est comme sa mère (c’est à dire moi !) elle aime les Combi VW. C’est donc sans hésiter que j’ai choisi ce motif pour décorer l’avant de la grande poche qui est sur de devant de la housse (poche prévue pour mettre la notice de la machine à coudre… que j’ai trouvée sur le net).
Aurélie est repartie sans sa machine à coudre… mais avec sa belle housse. Je crois bien que ça lui a fait plaisir 😉

Housse machine à coudre (2)


L’arrière de la housse où j’ai prévu une poche pour les ciseaux, une poche pour le mètre ruban, une poche pour… n’importe quoi, et trois emplacements pour des crayons.

Housse machine à coudre (3)


sur le premier côté une poche à soufflet… que j’avais prévue assez grande pour loger la pédale de la machine. Sauf que je pensais que le fil électrique se détachait de la pédale… et que j’ai eu la surprise de voir que non. Du coup ma poche n’est pas assez large ! Zut !! Tant pis : Aurélie trouvera toujours quelque chose à y mettre !